agenda sos genero

AGENDA S.O.S. GÉNERO

Vernissage de la deuxième édition
de l’exposition
UN PINCEAU POUR #NIUNA MENOS
Du 16/11 au 01/12/2017

Différentes artistes se sont réunies pour faire une exposition pour dénoncer les violences faites aux femmes.

L’exposition sera ouverte au public du 16 novembre jusqu’au 01 décembre.

ENTRÉE GRATUITE
LIEU : Maison de l’Amérique Latine SEUL asbl
Rue du Collège, 27 – 1050 Ixelles
DATE : Samedi 25 novembre 2017 à 18h40
INFOS :
02 647 62 75genero@america-latina.be


Projection du film
LA MUJER DEL ANIMAL
de Victor Gaviria
Samedi 25/11/2017 à 18h40

Collaboration entre SOS genre et Pelculatina, dans le cadre de la quinzaine de la femme autour du 25 novembre, « journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ».

A 19heures projection du film « La mujer del animal » de Victor Gaviria, suivi de la conférence « Chroniques d’une violence annoncée », avec Patricia Mélotte, doctorante en psychologie sociale (ULB/FNRS), travaille sur la réaction des femmes à des propos sexistes. Au cinéma Vendôme.

Sypnosis :
Amparo, une jeune soumise, tentant de s’échapper de sa stricte école de religieuses tombe entre les mains de «l’animal», un homme abusif et violent qui, sans son consentement, la force à devenir sa femme.

LIEU : CINÉMA VENDÔME
(Chaussée de Wavre 18, 1050 Ixelles)
DATE : Samedi 25 novembre 2017 à 18h40
PRIX : 9 €
INFOS :
02 647 62 75genero@america-latina.be
RÉSERVATION : genero@america-latina.be ou info@america-latina.be


Manifestation
STOP AUX VIOLENCES ENVERS LES FEMMES!
Samedi 25/11/2017 à 14h

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, une soixantaine d’organisations, fédérées au sein de la plateforme Mirabal Belgium, appellent à une grande manifestation féministe nationale contre les violences faites aux femmes ce 25 novembre 2017 à Bruxelles (départ 14h gare du nord).

Partout dans le monde, des femmes et des hommes feront de cette journée un moment fort. Puisqu’une société sans violences envers les femmes est possible, vous aussi, prenez part à cet élan mondial ! Exigeons ensemble un engagement massif et global des pouvoirs publics pour qu’ils respectent leurs engagements et remplissent réellement leur rôle dans l’éradication de toutes les formes de violences faites aux femmes !

LIEU : GARE DU GORD
DATE : Samedi 25 novembre 2017 à 14h
ENTRÉE GRATUITE
INFOS :
02 647 62 75genero@america-latina.be


Théâtre
NO WOMEN’S LAND
Mardi 28/11/2017 à 20h

Avec le partenariat de C.R.E.A. / Compagnia dell’Improvviso/ CIP Comité International Péruano.

En présence du metteur en scène italien Luca Franceschi, du vidéaste mexicain Jesus Garces Lambert et des comédiens Nora Alberdi, Daniel Sieteiglesias, Carole Ventura.

L’équipe vous fera partager le projet en vous présentant un extrait du spectacle et en vous faisant partager l’expérience du travail artistique autour du récit journalistique de Camilla Panhard.

Synopsis du spectacle : Une journaliste enquête de 2010 à 2015 sur la route des migrants au Mexique. Elle découvre la triste réalité des « desaparecidos » , du féminicide, d’une Amérique parsemée de régions où la vie ne vaut rien.

Un spectacle chorégraphique dans un univers visuel et sonore qui nous parle du petit et grand combat d’une femme dans une guerre qui tue sans impunité.

LIEU : MAISON DES CULTURES
(rue de Belgrade 120, 1060 Saint-Gilles)
DATE : Mardi 28 novembre 2017 à 20h
ENTRÉE GRATUITE
INFOS :
02 647 62 75genero@america-latina.be
RÉSERVATION :

genero@america-latina.be, info@america-latina.be, contact@creabxl.org


Photographies de l’artiste
Anne-Michèle Fortmann
Vernissage le 09 mars à 19h
Exposition de 09 au 24 mars 2017

Toutes les femmes sont belles, toutes les femmes ont une force intérieure qui les rend uniques… on vous propose de les découvrir à la Maison de l’Amérique Latine.


La photographie thérapeutique au service des… par lalibre

Ambiance musical et petit apéro.

ENTRÉE GRATUITE
LIEU : Maison de l’Amérique Latine SEUL asbl
Rue du Collège, 27 – 1050 Ixelles
INFOS :
02 535 93 80 – info@america-latina.be

Inscription souhaité à l’adresse e-mail : genero@america-latina.be et au 02/535.93.80


FEMMES D’HIER, FEMMES D’AUJOURD’HUI, FEMMES TOUJOURS !
L’IMAGE DE LA FEMME DANS LA PUBLICITÉ

Mercredi 08 mars 2017 de 12h à 14h
au THÉÂTRE DE LA MONNAIE

Rassemblement de femmes dans le cadre de la journée internationale des femmes, le 8 mars 2017, c’est la journée des luttes des femmes pour leurs droits.

Plusieurs organisations se sont mis d’accord pour se rassembler et manifester à leurs façon pour les droits des femmes. L’image que nous renvoient les médias de la femme est celle d’une femme objet, mais les femmes ont toujours été un sujet de droit, hier, aujourd’hui et demain, nous devons continuer la lutte et veiller à ce que leurs droits soient respectés et concrétisés !

Venez rejoindre ce mouvement qui se fera aux sons de la cumbia et d’huaylas.

Organisé par l’Espace Genre de la Maison de l’Amérique Latine et le CIP-Belgique, Comité International Péruvien.

En collaboration avec : Federatie Wereldovrouwen, Grupo Sur, Red Europea de Incidencia UE, América Latina y Caribe, Club Libertad, Centro Cultural Trujillano, Fédération Wallonie-Bruxelles et La coopération Belge au développement.

LIEU : THÉÂTRE DE LA MONNAIE
(Place de la Monnaie, 1000 Bruxelles)
DATE : Mercredi 08 mars 2017 de 12h à 14h
INFOS :
02 647 62 75genero@america-latina.be


Documentaire
IT’S A GIRL

Jeudi 06 octobre 2016 à 19h

Le documentaire sera suivi d’une conférence sur le féminicide, par Xaviera Medina de Mujeres Mundi.affiche du film its a girl

Aujourd’hui, des milliaires des filles sont tués, avortés et abandonnés par le simple fait que ce sont des filles. Les Nations Unies estiment que plus de 200 millions de filles ne sont plus dans le monde à cause de cette soi-disant « gendercide ».

Les filles qui survivent sont souvent soumises à la négligence, et beaucoup grandissent pour faire face à une extrême violence et même la mort aux mains de leurs maris ou d’autres membres de la famille.

La guerre contre les filles est enracinée dans une tradition séculaire et soutenue par la dynamique culturelle profondément enracinées qui, en combinaison avec les politiques gouvernementales, accélérèrent l’élimination des filles.

Tourné sur place en Inde et en Chine, « It’s a girl » dévoile cette problématique, et se demande pourquoi cela se passe, et pourquoi si peu est fait pour sauver les filles et les femmes.

Le film raconte les histoires de filles abandonnées et victimes de cette coutume, des femmes qui souffrent l’extrême violence liée à la dot, des mères courageuses qui se battent pour sauver la vie de leurs filles, et d’autres mères qui tueraient pour un fils. Les experts mondiaux et les militants de base ont mis les histoires en contexte et préconisent des chemins vers le changement, tout en déplorant collectivement l’absence de toute action véritablement efficace contre cette injustice.

En collaboration avec Mujeres Mundi.

ENTRÉE GRATUITE
LIEU : Maison de l’Amérique Latine SEUL asbl
Rue du Collège, 27 – 1050 Ixelles
PERSONNE DE CONTACT :
Sixta Bravo, genero@america-latina.be o tel : 02 535 93 80


Documentaire
CHICAS NUEVAS 24 HORAS

Lundi 10 octobre 2016 à 18h45Affiche Chicas nuevas 24 horas

L’espace Genre de la Maison de l’Amérique Latine vous propose d’assister à la diffusion du documentaire « Chicas Nuevas 24 Horas », sur le trafic sexuel entre l’Amérique du Sud et l’Espagne. La projection aura lieu à l’Institut Cervantes et accueillera le réalisateur du film, Mabel Lozano, ainsi qu’Inés Ayala, membre du Parlement Européen, pour un débat après la projection.

L’Evénement est organisée par : GrupoSur, CIFCA, Mujeres Mundi et l’Espace Genre de la Maison de l’Amérique Latine.

INSCRIPTIONS ICI

ENTRÉE GRATUITE
LIEU : Institut Cervantes Bruselas
(Avenue Louise 140, 1050 Bruxelles)
PERSONNE DE CONTACT :
Sixta Bravo –  tel : 02 647 62 75


Séminaire
LE FÉMINICIDE DANS L’UNION EUROPÉENNE ET EN AMÉRIQUE LATINE : #NIUNAMENOS

Samedi 15 octobre 2016 de 9h30 à 18hfeminicida

La Maison de l’Amérique Latine SEUL asbl organise pour octobre 2016 un séminaire consacré essentiellement à étudier, par une analyse comparative, la situation du féminicide en Europe et en Amérique latine, dans un contexte de relations bilatérales.

TÉLÉCHARGEZ ICI
LE PROGRAMME COMPLET
DU SÉMINAIRE

AVEC LA PARTICIPATION DE :
– Sandrine Cnapelinckx
(conseillère, Cabinet de la Ministre Céline Fremault)
– Carla Sandoval (formatrice au Monde selon les Femmes)
– Erika González (journaliste, responsable du réseau européen des ONG Grupo Sur)
– Claudia de Anda (chercheuse, licenciée en Médiation Culturelle)
– Sixta Bravo (assistante sociale, responsable de l’Espace Genre)
– Carmen Núñez-Borja (chercheuse en sciences sociales et avocate)
– Julia Violeta Erazo (coordinatrice du Comité International Péruvien)

Le féminicide, une réalité apparue au grand jour. Dans tous les pays, les homicides sont des crimes extrêmement graves. En effet, du point de vue individuel, ils violent le droit à la vie tandis que du point de vue social, ils ont des conséquences immenses qui se traduisent notamment par la souffrance liée à la disparition d’un être humain ou encore par le sentiment d’insécurité dans la population – reflété dans la société et par conséquent dans le développement communautaire.

Dans le cas des féminicides, ces graves conséquences le sont davantage du fait de la discrimination envers les femmes. Ceci ne fait que renforcer les stéréotypes sexistes véhiculés par ces crimes. Situation accentuée souvent par l’absence d’une adéquate réponse de la part de l’État, – en termes de prévention, d’enquête et de sanction des crimes – ce qui affecte directement les familles des victimes, et notamment leurs enfants, etc…

ENTRÉE GRATUITE
LIEU : Maison de l’Amérique Latine SEUL asbl
Rue du Collège, 27 – 1050 Ixelles
PERSONNE DE CONTACT :
Sixta Bravo, genero@america-latina.be o tel : 02 535 93 80


Documental periodístico
CICATRICES DEL ENGAÑO
Viernes 23 de septiembre 2016 a las 19h

Affiche Cicatrices del engaño 2016

El documental « Cicatrices del engaño”, habla acerca de las operaciones de esterilización forzada en el Perú durante el gobierno de Alberto Fujimori, las mismas que fueron parte del Programa Nacional de Salud Reproductiva y Planificación Familiar. Este documental recoge testimonios de Ayacucho, Cusco, Huancavelica y Piura. Asimismo, expone el estado actual del caso a nivel judicial y a nivel de desarrollo de políticas públicas de reparación.

Entre 1996 y 2000, para erradicar la pobreza en todo el país, el gobierno de Fujimori llevó a cabo una política focalizada de esterilizaciones forzadas. El plan de Anticoncepción Quirúrgica de Voluntaria alcanzó a casi 300 mil mujeres y 22 mil varones; a la fecha no se sabe cuántas son las mujeres y hombres esterilizados contra su voluntad, bajo engaños o violencia. Hay que recordar que 18 mujeres fallecieron tras ser esterilizadas de manera forzada.

El material audiovisual es producido por Hiperactiva Comunicaciones, con el apoyo de DEMUS-Estudio para la Defensa de los Derechos de la Mujer y el Centro de la Mujer Peruana « Flora Tristán ».

« Un país que olvida su historia está condenado a repetirla », sentencia el lema de la Comisión de la Verdad y Reconciliación (CVR). Sin embargo; el crimen que se cometió contra miles de mujeres, sigue impune.

El documental “Cicatrices del engaño” será seguido de una conferencia sobre el proceso de “verdad y reconciliación”, por Luis Barbaran, de la asociación El Andino.

ENTRÉE GRATUITE
LIEU : Maison de l’Amérique Latine SEUL asbl
Rue du Collège, 27 – 1050 Ixelles
PERSONNE DE CONTACT :
Sixta Bravo, genero@america-latina.be o tel : 02 535 93 80


Documental
LA GUERRA CONTRA LAS MUJERES
Jueves 11 de agosto 2016 a las 19h

Affiche du film Guerra contra las mujeresEspacio de Género presentara el documental “La guerra contra las mujeres”. En apoyo a la manifestación ‪#‎NiUnaMenos, de este sábado 13 de agosto.

Es un documental sobre la violación de mujeres y niñas como arma de guerra, a través del terrible relato de 11 mujeres de tres continentes diferentes. Rodado durante tres años, el film denuncia la pasividad de la comunidad internacional en un asunto tan atroz. La violencia sexual contra las mujeres está considerada como eficaz en la guerra, ya que propaga la población del agresor. Este método, utilizado en lugares como Ruanda o Bosnia, fue clave para que los tribunales juzgaran la violación como un crimen contra la humanidad.

ENTRÉE GRATUITE
Lieu : Maison de l’Amérique Latine SEUL asbl
Rue du Collège, 27 – 1050 Ixelles
Réservation souhaitée
02 535 93 80 | info@america-latina.be