COUP D’ETAT ET VIOLATION DES DROITS HUMAINS EN BOLIVIE.

Jeudi 15/10/2020
à 19h30
en visioconférence

CRISE POLITIQUE ET PERSPECTIVES DU SYSTEME DEMOCRATIQUE

Thématique abordée :

Coup d’État et violation des droits de l’homme en Bolivie.
Droits de l’homme et gestion de la pandémie dans le contexte du régime de facto en Bolivie.


René Orellana Halkyer
Sociologue, ancien ministre et ambassadeur pour la Bolivie.
Mme. Variña Daza
Licenciée en économie et en sciences politiques. Spécialiste en économie et analyse financière de la santé.

Modérateur :
Lincoln Bizzozero Evelez

Licencié en sciences politiques et relations internationales. Professeur à l’Université de la République d’Uruguay (UDELAR).

À la fin de 2019, il y a eu un effondrement de l’ordre démocratique en Bolivie. Des graves violations des droits humains, des persécutions politiques et même des massacres et des meurtres ont été enregistrés par la Commission interaméricaine des droits humains, par La clinique des droits humains de l’Université de Harvard, par Amnesty International et le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits humains.
 
L’événement cherche à analyser la crise politique, la situation et les perspectives de la démocratie en Bolivie.
 

Réservation Obligatoire. Dû aux mesures phytosanitaires imposées par le Conseil National de sécurité concernant le COVID-19 et les rassemblements et événements publics, les réservation sont obligatoire.

VISIOCONFÉRENCE OUVERTE À TOUS
LIEU :
 Maison de l’Amérique Latine SEUL asbl
Rue du Collège, 27 – 1050 Ixelles
INFOS : 02 535 93 80 – conferences@america-latina.be