ARTISTES – ANIMATEURS

Maria Helena A. Shoeps Maria Helena A. Shoeps
(chorale ANACONDA)

Chef de chœur des chorales  «KUBICA» depuis 2002 et «ANACONDA» depuis 2003, sa formation s’étend du Brésil à la Belgique. Le piano, l’éducation artistique-arts de la scène, le chant et la pédagogie musicale entre autres font partie de son parcours. Entre 2001 et 2013, elle donne divers ateliers pour enfants et adultes à la Maison de Quartier Saint Antoine à Forest où elle a créé en 2002 la chorale «Maquasa», actuelle «KUBICA». Pour Musique Espérance Belgique, elle est chanteuse intervenante à l’Ecole St. Pierre à Anderlecht, dans le projet ENVOL et à La Rosée, dans un projet de chant en alpha. Depuis 2011 elle co-anime les ateliers « Quartier latin/latino » à l’AKDT de Libramont, avec Jo Lesco. 

Frankie MorelezFrankie Morelez (salsa)

Danseuse, professeur, coach, chorégraphe, fondatrice de Frankie Morelez Dance Company. Expérience professionnelle en tant que danseuse à Stephen Petronio & Company (NYC), Latin Ballet of Virginia (USA), Cod21 (Puerto Rico)… Participe en guest au festival Mondial de la Salsa à Cali (Colombia 2014) et anime plusieurs festivals et événements ponctuels. Étudié l’Histoire de l’art et l’histoire de la danse à travers les cultures. Diplômé Etude Rythmique Dalcroze. Formation Pédagogique en arts de mouvement. Professeur de Salsa (Portoricaine, Cubaine et Colombienne), Merengue, Bachata, Salsa Urbana/Reggaeton, Latin Jazz.

Lien : http://fmorelezdandrea.wix.com/danceculture

Delphine MertensDelphine  Mertens
(création chorégraphique)

Artiste et pédagogue au parcours hybride. Initialement formée en océanographie et en géographie, elle s’est ensuite formée à la pédagogie artistique de l’expression corporelle à l’Institut de Rythmique Dalcroze. Passionnée par la recherche et la création, elle mène des ateliers auprès de publics éclectiques tels que les CEC, CPAS, école du cirque de Bruxelles, académies, Institut Dalcroze. Delphine explore les liens entre les médiums artistiques et cherche des chemins pour emmener ses publics à la découverte de leur corps et de leur propre pouvoir créateur dans la bienveillance. Aujourd’hui, elle est interprète du mouvement et performeuse dans la création interdisci-plinaire Mythologies de Hélène Lacrosse, s’investit dans ses recherches artistiques personnelles, et donne régulièrement des cours d’expression corporelle et de création chorégraphique.Elle est également chargée de projet au sein de l’asbl Mouvance pour laquelle elle donne et organise de nombreux ateliers à travers toute la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Gea HernándezGea Hernández
(création chorégraphique)

Artiste danseuse, chorégraphe et éclairagiste. Après l’obtention d’un diplôme d’Interprète de la danse contemporaine et de folklore mexicain à l’ADM-INBA (1993-1999), et avoir dansé avec des différentes compagnies au Mexique et en Espagne, elle met en place différents ateliers pour enfants au Mexique depuis 2000 dans des académies et centres culturels. Au départ, elle donnait seulement des cours techniques de danse, mais la nécessité de monter un projet de création chorégraphique pour enfants est apparue lorsqu’elle commence son master en Chorégraphie ENDCC-INBA (2002-2007). Elle met alors en pratique les techniques de composition apprises sur le plan professionnel, les adapte et les spécifie pour des enfants de 5 à 8 ans. De 2007 à 2008, alors que Gea réalise nombre de projets artistiques de grande envergure, elle met ces ateliers entre parenthèses jusqu’à ce qu’elle s’installe en Belgique et commence des stages de vacances à la Maison de l’Amérique Latine à Bruxelles où les chorégraphies s’élaborent en fonction de différents thèmes. Elle donne également cours à l’Ecole Européenne durant une période intense en 2010 sous forme d’ateliers extra-scolaires. En 2013, elle reprend avec succès son atelier permanent de création chorégraphique pour enfants au CEC de la Maison de l’Amérique Latine et cherche aujourd’hui à créer la continuité de ce projet avec un nouveau groupe de 9 à 12 ans et à le diffuser dans de nouveaux lieux.

Mariano BolfariniMariano Bolfarini (tango)

Danseur et chorégraphe argentin, professeur diplômé de l’Ecole Nationale de Danses de Buenos Aires et titulaire du prix ‘María Roanova’ octroyé par le Conseil Argentin de la Danse, Mariano a participé à plusieurs long-métrages axés sur le thème du tango, dont ‘Tango’ réalisé par le célèbre cinéaste espagnol Carlos Saura, nominé aux Oscars et primé par la Palme d’Or à Cannes en ‘98. Il a également exercé son art dans le cadre de plusieurs compagnies de renom international, comme celles des chorégraphes Juan-Carlos Capes et Ana-María Stekelman, celle des fameux danseurs Gloria y Eduardo, ainsi que le très réputé Rodolfo Dinzel. Il fait également quelques incursions dans la danse-théâtre et l’expression corporelle en Argentine.

Thibault GéhinThibault Géhin
(intensif de théâtre)

Né en 1986, il a commencé le théâtre à 15 ans dans une troupe  française et a ensuite immigré en Argentine, où il a travaillé durant quatre ans, jusqu’en 2012, avec une compagnie professionnelle de Buenos Aires. D’abord acteur, il s’est intéressé à la mise en scène depuis 2011. En 2013, il s’installe à Bruxelles et fonde le Collectif Alluvion ASBL, plate-forme avec laquelle il crée des spectacles, donne des ateliers et produit des événements culturels et pédagogique. Au théâtre, il a le souci de placer l’acteur et son corps au centre du travail et aime touché à tout : clown, masque, théâtre classique, théâtre physique, vidéo, danse. Depuis 2008, il multiplie les expériences pédagogiques en dirigeant des ateliers pour enfants, adolescents et adultes dans différentes structures et en participant de séminaires et de rencontres notamment en Amérique du Sud et en Europe. Bricoleur, il a aussi eu beaucoup d’expérience dans l’artisanat, la construction et l’horeca, ce qui a lui a permis d’obtenir une bonne faculté d’adaptation et d’inventivité.

Florine DainFlorine Dain
(atelier créatif de peinture
et de dessin)

Artiste peintre en dernière année de Master à l’Académie Royales des Beaux-Arts de Bruxelles en peinture. La pratique de la peinture est un art majeur depuis la nuit des temps, elle permet au créateur de s’imaginer un monde, un univers parallèle. La peinture est pour Florine un lien qui uni les hommes à travers les époques, les modes, et à travers toutes les superficialités de notre époque. Dans ses questionnements et préoccupations, elle accorde aussi énormément de place aux voyages et elle s’intéresse donc aussi beaucoup aux arts des différentes cultures dans le monde. En Avril 2016, elle participe au salon de vente du centre d’exposition l’Espace Saint Bernard à Saint-gilles. Elle est également breveté comme animatrice de centre de vacances pour enfants, et à donc eu l’occasion d’animer de nombreux stages avec des enfants de différentes tranches d’âges. Ce qui lui a permit également d’acquérir une pédagogie et de l’expérience dans son futur objectif d’enseignement artistique, et plus particulièrement de l’enseignement de dessin et de peinture.

Marcela GonzálezMarcela González
(Comedia (in)Humana
et Théâtre Enfants)

Marcela González a une formation artistique polyvalente : diplômée de l’Atelier d’Art Dramatique d’Edmundo Villaroel en 1996 au Chili, suivi d’un diplôme complémentaire en interprétation théâtrale délivré par la Pontificia Universidad Católica de Chile en 2000, elle s’est également formée à la photographie (1997) et à l’étude des danses afro-américaines (2000-2004). Sa carrière est aussi diversifiée que sa formation, puisqu’elle a notamment 10 ans d’expérience dans l’animation théâtrale avec des enfants  de 8 à 15 ans au Chili, 10 ans d’expérience dans l’animation et formation théâtrale des adultes en Belgique, une expérience dans la production d’œuvres de théâtre (Playanegra, Les Bonnes, Los CatorcePecados Capitales…), une formation et pratique de technicienne lumière auprès du théâtre 140 et le BAGIC, formation à la coordination des projets socioculturels, compétences qu’elle applique largement à la maison de l’Amérique latine à Bruxelles où elle collabore depuis 2007, en tant que animatrice artistique et coordinatrice. Mais l’essentiel de sa passion pour le théâtre s’exprime sur scène, avec de nombreux rôles au Chili  (Edipo el maldito d’Edmundo Villarroel, Oratoire Neruda, Ya no hayfirmamento d’Antonin Artaud, El hombre elefantede Natalia de la Fuente, Les Bonnes de Jean Genet…) et en Belgique (Escarpins sous la brume, dont elle est également metteur en scène et dramaturge), mais aussi au cinéma, avec plusieurs courts métrages comme En Blanco ou PlatoFerte et un dernier long métrage « Tamara », une production franco-belge réalisé par Alexandre Castagnetti (2016).